Mon rêve particulier – 2017


12a9492b923b5b34f7ff0ee76211ddfd

Une autre sorte de défi, l’écriture parodique ou comment massacrer les chefs-d’œuvre de la littérature française qui ont illuminé ma vie.

À tout seigneur, tout honneur, pour entamer cette sous-série, je décide de m’en prendre à l’ami Paul et à son exceptionnel sonnet Mon rêve familier

Mon rêve particulier

J’ai fait, cette nuit, ce rêve étrange et pénétrant
De toi, bel inconnu que je suce, qui me baises
Et qui jouis chaque fois, me comblant d’aise
En me touchant tout vibrant, en me prenant lentement

Car tu es attirant, et mon corps accueillant
Pour toi seul, hélas ! cesse d’être un problème
Pour toi seul et les moiteurs que mon sexe aime
Toi seul sais les assouvir, en niquant

Es-tu dur, mi-mou ou moins ? Je l’ignore
Ton nom ? Je me souviens qu’il est doux et sonore
Comme ceux pour qui le désir tend les bras

Ton regard ténébreux, chaud semble invaincu
Et pour la voix, vibrante, superbe et grave, elle a
L’inflexion de celles qui mettent le feu au cul.

J’ai beau me regarder attentivement dans le miroir, aucune honte ne vient teinter mon visage, point de rouge aux joues, je ne vois qu’un sourire amusé et des yeux rieurs !

Comme une digue qui aurait cédé libérant les flots, le respect dû aux œuvres qui ont nourri mon appétit de savoir et de beauté s’est évanoui, me faisant commettre l’irréparable…

Publicités

J'aime bien lire les commentaires sur mes écrits...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s