Absence (2015)


Je tourne en rond le jour. La nuit, je tourne et me retourne dans mon lit. Les pensées font de même dans ma tête. Les mots, les idées naissent, grandissent comme de jolies bulles de savon. Seulement, elles explosent quand je cherche à les approcher, à les attraper. Et il ne me reste plus rien que cette brûlure amère…

La maison est silencieuse. Je me lève, prends ce nouveau cahier, ce nouveau stylo, m’installe dans la cuisine, une tasse de thé à ma droite, la musique en sourdine.

cam00444-1J’écris à pas feutrés, en me disant que si j’y vais doucement, je vais réussir à les apprivoiser ces mots, ces jolies pensées.

Je rêve mieux quand je suis éveillée. Je me demande quand nous nous reverrons. Je ferme les yeux, et je vois tes mains… Je vois tes mains et je me souviens.

Par exemple, je me souviens de ce moment-là

Publicités

Une réflexion sur “Absence (2015)

J'aime bien lire les commentaires sur mes écrits...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s